NafiDa
ʡ .

"" ""

"" .

NafiDa


 
  . .

 | 
 

 les resumers

         
silent hill

avatar

: 416
:
:
: 17/05/2008

: les resumers    07, 2009 2:26 pm

La bote merveille


Titre : La bote merveille
Genre : Roman
Auteur : Ahmed Sefrioui
Date de parution : 1954

Lauteur:



Ahmed Sefrioui, crivain marocain, est n en 1915 Fs . Cest lun des premiers fondateurs de la littrature marocaine dexpression franaise. Passionn de patrimoine, il a occup des postes administratifs aux Arts et Mtiers de Fs, puis la direction du tourisme Rabat. Il sera lorigine de la cration de nombreux muses comme Batha, Oudaya et Bab Rouah. Il est mort en mars 2004

L'histoire:

La Bote Merveille
La symphonie des trois saisons...
Premier roman de Sefrioui, La bote merveille, une suite de scnes et de tableaux, raconte la vie quotidienne dune famille populaire dans la vieille ville de Fs. Ds son ouverture, le roman ne manque pas dinstaller une ambiance exotique. Un regard pittoresque sur un monde plein de tendresse, de couleurs et de parfums, qui ne manque pas dambigut sur le sens du rcit.
Cest bel et bien un album, pour reprendre lexpression du narrateur, dont le lecteur tournera les pages. Un album haut en couleurs qui nous fera parcourir trois saisons et nous mnera de dcouverte en dcouverte, explorer la socit marocaine du dbut du XXme sicle : mode de vie, traditions, rituels et vision du monde. Davoir masqu la ralit politique de lpoque, laisse entrevoir un parfum dexotisme et fait penser un film documentaire dethnographe.
Rsum gnral de l'uvre N 1

L'auteur-narrateur personnage raconte son enfance alors qu'il avait six ans. Par un va et vient entre le point de vue de l'auteur-narrateur adulte et de l'auteur-narrateur enfant , le lecteur entre dans le monde solitaire du narrateur qui malgr quelques timides amitis ne semble compter comme vritable ami que la boite merveilles. En faisant le bilan de son enfance, l'auteur raconte ses journes au Msid auprs du fqih et de ses condisciples (=collgues), la maison de Dar Chouafa et les habitudes de ses habitants ainsi que le souvenir de fiert de sa mre concernant ses origines et son habitude passer du rire aux larmes en plus de son art de conter les vnements d'une faon qui passionnait son auditoire. De part son genre, le rcit reste un vritable tmoignage du vcu de ses personnages par la frquence des noms de quartier qui constituent une vritable cartographie gographique. La figure calme du pre est mise rude preuve dans le march des bijoux quand il vient aux mains avec le courtier avant d'acheter les bracelets or et argent sa femme.Cet incident prcde l'annonce de la perte du capital dans le souk des haks ce qui fait basculer le niveau de vie de la famille dans la pauvret. Aprs avoir assur le quotidien de sa famille, le pre part aux environs de Fs pour travailler comme moissonneur. Aprs un mois d'absence, il rentre chez lui pour apprendre le divorce de Moulay Larbi avec sa seconde pouse, la fille du coiffeur, ce qui lui permet d'exprimer son soulagement quant ce dnouement.



Rsum gnral de l'uvre N 2

Ahmed Sefrioui, ou Sidi Mohammed, voque son enfance passe l'ancienne Mdina de Fes. Il menait une vie tranquille auprs de sa mre, femme au foyer, et son pre, tisserand.Il a consacr une bonne partie du livre parler des voisins, des amis de la famille, de leurs habitudes, de leur problmes et de leur vie quotidienne, et particulirement de Lalla Aicha, la meilleure amie de samre, qui a souffert cause de son mari ingras.La paisibilit de la vie de cet enfant de six ans fut trouble par la perte de la bourse de son pre, une bourse qui contenait tout son capitale. Ce qui obligea le pre de la famille travailler dans les champs pour pouvoir reprendre ton travail.Pendant son absence, la mre et l'enfant visitaient quotidiennement des mauseles pour demander aux saints de leurs rendre le pre sain et sauf.Leur voeux fut exoc un mois aprs le dpart du pre, ensuite les choses s'arrangrent petit petit.Au milieu de tous ces vnements, la boite merveilles que possdait Sidi Mohammed jouait un rle trs important, elle lui reprsentait un vritable rconfort quand il avait des ennuies, c'tait synonyme d'accs son propore monde
Schma narratif

Etat initial : L'auteur-narrateur personnage vit avec ses parents. Rien ne perturbe sa vie heureuse. Cette phase occupe une place importante dans le rcit (Ch. I jusqu'au Ch. VIII). L'ampleur de cette tape traduit la flicit dans laquelle baigne le petit enfant. D'ailleurs, il est plong dans un monde merveilleux.
Elment perturbateur : Ce qui trouble cette flicit c'est la ruine du pre qui a perdu son capital : l'argent qu'il portait sur lui est tomb quelque part dans un souk.
Pripties : Le voyage du pre la campagne, o il exerce un travail pnible afin de pouvoir amasser de l'argent ncessaire pour se rtablir dans son atelier. (Ch. VIII, IX, X, XI). Le cong accord au petit qui ne va pas l'cole coranique cause de sa faiblesse. La tristesse de la mre qui se rend aux mausoles et consulte les voyants.
Dnouement : e retour du pre.
Situation finale : e retour de l'quilibre : le bonheur. La rouverture par le petit de sa boite Merveilles.

Personnages principaux de l'uvre

Je :C'est l'auteur-narrateur-personnage. Il est le fils de lalla Zoubida et de Sidi Abdeslem. Il s'appelle Sidi Mohamed.g de six ans, il se sent seul bien qu'il aille au M'sid. Il a un penchant pour le rve. C'est un fassi d'origine montagnarde qui aime beaucoup sa boite Merveilles, contenant des objets mls. Il souffre de frquentes diarrhes.

La boite merveille :Le vritable ami du narrateur. Elle contenait des boules de verre, des anneaux de cuivre, un minuscule cadenas sans clef, des clous tte dore, des encriers vides, des boutons dcors, des boutons sans dcor, un cabochon (=bouchon en verre ou en cristal de forme arrondie) de verre facettes offert par Rahma et une chanette de cuivre ronge de vert-de-gris offerte par Lalla Zoubida et vole par le chat de Zineb.


Lalla Zoubida :la mre du narrateur. Une femme qui prtend tre la descendante du prophte et s'en vante (s'en flatte). Elle croit aux superstitions. Ses yeux refltent une me d'enfant ; elle a un teint d'ivoire, une bouche gnreuse et un nez court. Elle n'est pas coquette. Age de vingt-deux ans, elle se comporte comme une femme vieille.
Sidi Abdeslem : le pre du narrateur, homme d'origine montagnarde. Il s'installe Fs avec sa famille aprs avoir quitt son village natal situ une cinquante de kilomtre de la ville. Il exerce le mtier de tisserand (=fabriquant des tissus) Grce ce mtier, il vit l'aise. Homme fort et de haute taille. Un homme barbu que le fils trouve beau. Il a la quarantaine.


La chouaffa :Voyante, c'est la principale locataire de Dar Chouaffa et on l'appelle tante kanza.

Dris El Aouad :C'est un fabriquant de charrues. Il est poux de Rahma. Il a une fille ge de sept ans qui s'appelle Zineb.

Fatma Bziouya :Elle partage avec la famille du narrateur le deuxime tage, son mari Allal est jardinier.

Abdelleh :Il est picier. Le narrateur lui attribue toutes les histoires merveilleuses qu'il a eu l'occasion d'entendre.

Le fqih du Msid :Matre de l'cole coranique. Il somnole pendant que les coliers rcitent les versets du Coran. Il distribue des coups de baguette au hasard.Un grand maigre barbe noire, dont les yeux lanaient des flammes de colre et qui habitait rue Jiaf.

Lalla Aicha :Une ancienne voisine de lalla Zoubida, c'est une Chrifa qui a su rester digne malgr les dception du sort et dont la connaissance flattait l'orgueil de lalla Zoubida.

Driss le teigneux : idle serviteur de Sidi Abdessalem, il garnissait (= remplissait) les canettes et faisait les commissions
    
    http://nafida.hooxs.com
silent hill

avatar

: 416
:
:
: 17/05/2008

: : les resumers    07, 2009 2:28 pm

j'attende les reponses
    
    http://nafida.hooxs.com
 
les resumers
          
1 1

:
NafiDa ::   ::  -